Views
9 months ago

Ultimate Jet #72

LIFESTYLE TRENDS I 56 E

LIFESTYLE TRENDS I 56 E ven on a map it is apparent that the Bay of Kotor is a place apart, its contours—of an hourglass or a whale’s fluke— forming a deep indentation in the southwestern shore of the Adriatic. That perception is reinforced in driving the 65 kilometers south from Dubrovnik, along a winding road that skirts sparkling waters. A new, stunningly beautiful vista is revealed with each turn: villages sculpted from stone and sheltered by towering cliffs, slopes punctuated by villas from the era when the area was a protectorate of Venice. Those waters are deep, a sunken canyon reaching to 60 meters, which has always made Boka Bay an ideal environment for large sea-faring vessels. Today it is a favored destination for two different types of huge ships: 535 ocean liners called in the Bay in 2018, with up to three cruise ships anchoring each summer day at the furthest point inland, off the medieval town of Kotor, and others stopping at Herceg Novi, just behind the headlands of the Lustica Peninsula. But superyachts have a separate destination: the marina at Porto Montenegro can now accommodate some 450 luxurious boats, even those that measure 250 meters in length, and is expected to expand to 850 berths. This latest iteration of the deep-water protected anchorage has evolved at lightning speed since Canadian Peter Monk signed a 99-year lease to the 24-hectare site in 2006. But the deepest natural harbor in southern Europe has a long continuous history: the Arsenal created in 1889 as an Austro-Hungarian naval station became a shipyard producing submarines during the period of Communist Yugoslavia. The five-star Regent Hotel is the centerpiece of the residential development at Porto Montenegro with a limited number of exclusive, expensive accommodations (one-third of the units have been purchased for private use), but bars and restaurants provide a glimpse of its luxurious standards. To experience the spa, which does not offer day passes, those not staying at the hotel may book a massage or treatment. High-end retail shops surround the hotel, but the prices become more manageable with a bit of distance, as the development tries to diversify to support a broader clientele including a year-round program for resident yacht crews. The lively pizzeria restaurant One has good food and Crush offers a sampling of local wines, with regional cheeses and charcuterie. It’s a pleasant ten-minute stroll along the marina to the boutique Hotel La Roche, where I stayed, has only nine suites, each with commanding views of the Bay. It offers intimate-scale attentive hospitality that begins each day with the sumptuous breakfast buffet laid out between bar-andbanquettes dining room and outdoor terrace and concludes in the clubby bar or waterfront tables.

L a Baie de Kotor est un endroit à part, facilement identifiable sur une carte, avec ses formes d’amphore creusant une profonde cicatrice sur les rives sud-ouest de l’Adriatique. L’impression est encore renforcée lorsque l’on emprunte sur 65 km au sud de Dubrovnik, la route sinueuse qui serpente le long du rivage aux eaux cristallines. A chaque virage se dévoile un paysage pittoresque de villages sculptés dans la pierre, surplombés de falaises abruptes, et de collines semées de villas datant de l’époque où la région était placée sous la domination de Venise. Les fonds sont acores, d’une profondeur de plus de 60 mètres, ce qui rend la baie de Boka idéale pour les grands navires. C’est en effet une destination de choix pour deux types de vaisseaux. Pas moins de 535 bateaux de croisière ont fait escale dans la rade en 2018, avec parfois jusqu’à trois énormes bateaux mouillés côte à côte, chaque journée d’été, tout au fond de la baie devant la ville médiévale de Kotor. D’autres préfèrent jeter l’ancre devant Herceg Novi, juste après la pointe de la Péninsule de Lustica. Les megayachts, quant à eux, ont une autre destination : la marina de Porto Montenegro qui peut accueillir jusqu’à 450 yachts de luxe, y compris ceux dont la longueur atteint 250 mètres, et qui devrait bientôt proposer jusqu’à 850 anneaux. Cette version la plus récente d’un mouillage protégé en eau profonde s’est développée à la vitesse de l’éclair depuis que le Canadien Peter Monk a signé un bail de 99 ans en 2006 pour la location du site de 24 hectares. Il faut dire que ce havre naturel, unique en Europe du sud, a une longue histoire. L’Arsenal, crée en 1889 comme base navale Austro-Hongroise s’est transformé en chantier naval pour la construction de sous-marins sous l’ère communiste de la Yougoslavie. Le cinq étoiles Regent Hotel est au cœur du dispositif résidentiel de Porto Montenegro, offrant un nombre limité de propriétés (dont un tiers a fait l’objet d’acquisitions privées), mais les bars et les restaurants donnent un aperçu du très haut niveau des prestations proposées. Il est possible de réserver un massage ou un soin au spa, même si l’on ne réside pas à l’hôtel. En revanche, le forfait journée n’est pas proposé. De luxueuses boutiques entourent l’hôtel, mais les prix deviennent plus accessibles au fur et à mesure que l’on s’en éloigne. Les lieux tentent de s’ouvrir à une clientèle plus vaste quoique moins fortunée, notamment celle des membres d’équipage qui résident à l’année sur place. La table est bonne à la très animée pizzeria One et le restaurant Crush propose une sélection de vins du pays, de charcuterie et de fromages locaux. La balade d’une dizaine de minute à pieds le long de la marina, conduit à l’hôtel La Roche, et ses neuf suites, chacune ouverte directement sur la Baie. Pour y être descendue, j’ai pu apprécier l’accueil chaleureux de ce lieu intime et de son personnel attentif, aux petits soins dès le somptueux buffet du petit déjeuner et jusqu’au soir, au bar, dont l’atmosphère évoque celle d’un club Anglais et où s’achève la journée sur la terrasse au bord de l’eau. Ultimate Jet I 57

Ultimate Jet

Ultimate Jet #73 - Phenom 300E Flight Test