Views
9 months ago

Ultimate Jet #72

YACHT I 50 © Kurt

YACHT I 50 © Kurt Arrigo I n 1989 the family firm was sold and he had “more time and a lot more finance” to fully pursue his love for sailing. Owner and skipper of different IOR yachts and an acclaimed racing sailor, holder of many International titles, Bassani readily admits he had the chance to finance his ideas. That freedom allowed him to choose a naval architect to design and build the boat that he had in mind. It was the first Wallygator, an 83-footer, designed by Luca Brenta and built by Sangermani. “I built my boat only for myself and my family. I didn’t have the idea of starting a company, but I really wanted a boat that could be fast and comfortable, and easy to manage.” This first carbon fibre yacht brought a huge technological shift within the industry. In 1994, Wally was founded. Thanks to his innovative approach and his designs skills, Bassani created an outstanding and iconic brand, developing Wally into the world leader in yachting innovation. In 2019 the brand became part of the Ferretti Group. E n 1989, à la vente de l’entreprise familiale, Bassani a eu “davantage de temps et considérablement plus d’argent” pour s’adonner entièrement à son amour de la voile. Propriétaire et skipper de différents voiliers IOR, compétiteur chevronné récompensé par de nombreux titres internationaux, il admet volontiers avoir pu bénéficier d’une situation financière qui a favorisé le financement de ses projets. Cette liberté lui a permis de choisir un architecte naval pour dessiner et construire le voilier qu’il avait en tête. Ce fut le premier Wallygator, un voilier de plus de 25 mètres (25.29m) dessiné par Luca Brenta et construit au chantier Sangiermani. “J’ai fait construire ce bateau pour mon usage exclusif et celui de mes proches. Je n’avais pas imaginé fonder une société, mais je voulais un bateau qui soit à la fois rapide et confortable, et facile à manœuvrer.” Ce premier voilier en fibre de carbone a totalement bouleversé l’industrie de par ses avancées technologiques. Wally fut créé en 1994. Grâce à son approche innovante et fort de ses talents de concepteur, Bassani a su créer une marque iconique tout à fait remarquable, faisant de Wally le leader mondial en matière d’innovation nautique. La marque est entrée dans le groupe Ferretti en 2019.

UJ - The Loro Pianas said they designed clothes for themselves and their friends, is it the same for you? Did you set to design yachts for yourself, and for your friends? LB - I’ve always designed our yachts imagining that I was the client and the user. I was using my long experience as yacht owner to design the most lovable yacht, for myself as for the clients sharing my taste. UJ - Les Loro Piana avaient coutume de dire qu’ils créaient des vêtements pour eux-mêmes et leurs proches. En est-il de même pour vous ? Concevez-vous des voiliers pour vous-mêmes et vos amis ? LB - Depuis le début, j’ai toujours imaginé être le client et l’utilisateur des voiliers que je conçois. J’ai mis à profit ma longue expérience de propriétaire pour concevoir le bateau le plus agréable pour moimême et pour les clients qui partagent mes gouts. You said in an interview that a unique period in your life was during the two years you were building and developing the Wally 105’ Wallygator II. Have you since been able to repeat that magical experience? That experience around the Wally 105’ was unique because I had a feeling I was starting a revolution. It was really something magic. But I had the opportunity to repeat that feeling with other revolutionary Wallys like. But the first time is always the first time!! Will the ‘WHY’ concept for a ‘floating island’, launched in 2009 in partnership with Hermès, ever get realized? What would you change ten years later? That project will probably never be realized exactly like it was designed, but that concept is inspiring a new range of yachts that we will launch in the future. The only thing that I would change is probably the concept of the hull, in order to achieve more comfort and more performances at the same time. Sailing yachts today are the most respectful mean of transport. Have you, or would you consider developing concepts for the shipping industry? I know other people are developing a kind of sail propulsion for the shipping industry and I would be very happy should they be successful. But I don’t have any personal experience in shipping and therefore I don’t believe I am the right person to consider that path. How is the partnership with Ferretti, one of the largest Yachting Group, working for you? I’m extremely happy about the collaboration I’m having with the Ferretti Group because their management, at any level, is fully motivated and they love Wally and what we will create together. I don’t think I could have found a better partner. Vous avez déclaré dans une interview, que les deux années consacrées à la construction du Wallygator II, le voilier de 32 mètres, comptent parmi les plus exaltantes de votre vie. Avez-vous connu pareil sentiment depuis ? Cette expérience lors de la création du Wally 105’ fut unique parce que j’avais le sentiment de lancer une révolution. C’était vraiment magique. Depuis, j’ai eu l’occasion de revivre ce type d’émotion avec d’autres Wally innovants tels que Genie of the Lamp, Tiketitan, Wallypower 118’, WallyTender, Esense, et Magic Carpet Cubed. Mais la première fois c’est toujours la première fois ! Pensez-vous que ‘WHY’, le concept d’une île flottante, lancé en 2009 en partenariat avec Hermès voie le jour ? Que changeriez-vous dix ans plus tard ? Ce projet ne sera probablement pas réalisé exactement tel qu’il a été conçu à l’origine, mais il a été l’inspiration d’une nouvelle gamme de yachts que nous lancerons à l’avenir. La seule modification que j’apporterais porterait probablement sur la coque, de manière à améliorer encore plus le confort et la performance. Aujourd’hui, les voiliers comptent parmi les moyens de transport les plus respectueux pour l’environnement. Avez-vous jamais envisagé de développer un concept pour l’industrie du transport maritime ? Je sais que d’autres gens développent un genre de propulsion à voile pour l’industrie et je leur souhaite tout le succès possible. Cependant, je n’ai aucune expérience dans le domaine du transport maritime et je ne pense pas être la bonne personne pour envisager cette voie. Comment se passe le partenariat avec Ferretti, l’un des plus grands groupes de l’industrie du yachting ? Je suis ravi de notre collaboration avec le Groupe Ferretti parce qu’à la direction, à tous les niveaux, tout le monde est vraiment motivé. Ils aiment Wally et tout ce que nous allons créer ensemble. Je n’aurais pas pu trouver meilleur partenaire. Ultimate Jet I 51

Ultimate Jet

Ultimate Jet #73 - Phenom 300E Flight Test